C’est l’outil principal du pilote lors de la course, il ne doit pas uniquement lui permettre de changer de direction, mais aussi permettre d’effectuer toutes les actions imposées par le cahier des charges de l’évènement.

Dans le cadre d’un projet pédagogique un groupe d’étudiantes de la promotion 2018 s’efforce d’améliorer le volant du prototype d’Ecodrive.

L’amélioration du volant est portée suivant différents axes : la diminution de son poids, indispensable pour alléger la voiture et l’ergonomie pour le confort du pilote.

En début d’année nous avons réalisé un croquis avec le pilote et le responsable du projet prototype d’EcoDrive :

La perte de poids étant une obsession, le volant sera réalisé en fibre de carbone pour optimiser de meilleures performances. Le nombre de fonctions sur le volant va augmenter par l’ajout de boutons poussoirs. Un écran LCD doit aussi être prévu pour que notre pilote connaisse en permanence les principales données de son véhicule.

Après avoir imprimé une poignée en 3D, nous avons réquisitionné notre pilote pour observer ses mains en condition « réel ». Puis nous avons effectué une étude ergonomique : On a pris les dimensions des mains, et vérifié que ses doigts atteignent les boutons.

Nous avons ensuite modélisé le volant sur le logiciel Catia :

Nous sommes fiers d’apporter une amélioration de plus au prototype d’EcoDrive cette année. Notre projet est constitué de quatre membres dont deux qui ont découvert l’association grâce à ce projet, et ne semblent pas avoir envie de repartir.